De nos jours, la géo-ingénierie suscite actuellement une grande discussion surtout sur le plan du changement climatique. En effet, beaucoup de questions se posent si la géo-ingénierie peut-elle solutionner ou non le changement climatique. De plus, beaucoup de paramètres sont évoqués et sont tenus en compte pour régler cette problématique.

Des enjeux politiques forts

Bien que la géo-ingénierie ne soit encore pour certain quelque chose de nouveau, sur le plan politique, cette science est considérée comme une science-fiction. Effectivement, le sujet sur le changement climatique lié à la géo-ingénierie reste sensible. Il existe d’ailleurs des difficultés politiques liées à la mise en œuvre des dispositifs technologiques de la géo-ingénierie. Des effets néfastes et indésirables peuvent être constatés au niveau des pays les plus pauvres. Loin d’être une solution d’urgence atténuant les effets dangereux du réchauffement global, la géo-ingénierie pourrait multiplier les impacts nuisibles de la perturbation anthropique du système climatique, ainsi favorisant le plus de pollution dans ces pays.

Des conséquences néfastes

La géo-ingénierie est une science ayant pour objectif principal de modifier le climat. Dans cette modification, sa principale action est le combat contre le changement climatique qui est le problème le plus alarmant de nos jours. Mais malgré cette bonne volonté, il existe des conséquences néfastes liées à l’intervention de la géo-ingénierie sur le climat. Beaucoup de procédés et de techniques sont néfaste à l’environnement et provoque un surplus de pollution, ce qui aggraverait et accélèrerait le changement climatique. Ce phénomène est probable et susceptible de se produire dans les pays pauvre qui sont extrêmement sensibles et manquent de suivies dans la mise en place des dispositifs de la géo-ingénierie.

Une proposition illusoire

La géo-ingénierie encore considéré comme novice même étant présent durant plusieurs années présente plusieurs effets néfastes. En effet, cette science se concentre sur le réchauffement global, en ne prenant pas en compte des conséquences sur les actions. Au lieu de trouver une solution durable pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, elle cherche seulement à en diminuer la concentration dans l’atmosphère ou à refroidir le sol et la basse atmosphère. La géo-ingénierie en apparence n’est que démonstration de l’ingéniosité technique humaine. Elle ne s’attaque pas directement aux causes qui provoquent le changement climatique. Elle se fonde sur l’idéologie où la nature peut être contrôlée par les humains de toutes les manières, sans tenir compte de la pollution que cela peut engendrer.