De nos jours, la géo-ingénierie de l’environnement appelée aussi les mécaniciens du climat, présente plusieurs projets en cours de développement dans le but d’une amélioration du climat. Dans son développement, il existe par contre des enjeux à franchir pour atteindre ses objectifs et mettre également en place les méthodes préalables.

Qu’est-ce que la géo-ingénierie environnementale?

La géo-ingénierie est l’ensemble de projets scientifiques mis en place, dans le but de modifier le climat et établir un équilibre énergétique terrestre afin de lutter contre le réchauffement climatique. Cette technique présente néanmoins quelques enjeux concernant ses objectifs à atteindre, comme la préservation de l’environnement, et plusieurs questions se posent concernant ses méthodes pour solutionner le changement climatique. La géo-ingénierie présente plusieurs avantages qui peuvent être bénéfique du moins pour l’environnement. Et plusieurs accords sont mises en place en l’occurrence pour aider et appuyer ces nouveaux projets. Par conséquent, nombreux climatologues redoutent les possibles effets secondaires de cette forme de climatisation de la terre.

Les enjeux de la géo-ingénierie de l’environnement

La géo-ingénie étant un projet de développement et de modification présente des enjeux assez lourds pesant sur son accomplissement. En effet, les contraintes culturels, éthiques, et politiques sont les plus évident et ne sont pas encore bien analysés mais ils sont manifestes dans les  réactions suscitant sur ce terme. Cet ensemble de technique est alors vue comme une voie nouvelle, qui permettrait de s’affranchir des efforts nécessaires de réduction d’émissions de Gaz à Effets de Serres. De plus, ce terme suscite une action d’échelle globale, mais aussi une intervention humaine et signalant immédiatement l’inquiétude de l’homme jouant à l’apprenti sorcier. Pour beaucoup, ce terme est encore peu connu et provoque une réticence chez certains.

Les méthodes de la géo-ingénierie de l’environnement

La géo-ingénierie, bien que plusieurs enjeux se dressent encore devant ce projet, présentent plusieurs méthodes pour atteindre leur objectif principal qui est en l’occurrence la modification de climat et l’intervention dans le changement climatique. Pour cela, les méthodes qu’utilisent cet ensemble de projets sont l’augmentation de la surface boisée, l’application des techniques confinées de capture du CO2 atmosphérique, l’augmentation du carbone organique des sols par apport de biochar, l’alcalinisation des océans, la fertilisation des océans, l’injection des sels marins dans les nuages, la poses de réflecteurs en orbite, ou bien l’injection d’aérosols stratosphériques et d’autres méthodes visant à la sauvegarde du climat sur terre. Ces techniques sont faisables et montrent une réussite.