Géo-ingénierie : comment gérer le rayonnement solaire ?

Publié le : 20 novembre 20174 mins de lecture

La gestion du rayonnement solaire fait partie d’une ingéniosité crée par les chercheurs pour réduire le réchauffement climatique. La géo-ingénierie désigne les différentes actions pour pallier les conséquences des dégradations de l’environnement par les gaz à effet de serre. Les approches sont en rapport avec les systèmes d’élimination du C02.

L’émission des particules dans l’atmosphère

La méthode la plus plausible est de réduire l’énergie solaire arrivant à la surface de la terre. Ce travail de géo ingénierie solaire est effectué en réfléchissant la lumière dans l’atmosphère. L’effet de refroidissement pourrait apparaitre sur les températures de surface. La compensation de l’effet de réchauffement est apparente et les concentrations de C02 diminuent. L’effet de la distribution des particules c’est-à-dire la géo ingénierie chemtrails dans l’atmosphère ne sont pas les mêmes et ces particules ne pourraient pas toujours fonctionner. En considérant que les gaz à effet de serre sont des isolants empêchant les interactions normales de la terre avec l’atmosphère, les ponts doivent être crées et les chemtrails sont conçus pour l’occasion.

Les aérosols réfléchissants

L’émission des aérosols réfléchissants la lumière du soleil ou  géo-ingénierie chemtrails ont été étudiés par rapport aux conséquences de l’évolution des rayonnements solaires basés sur des modèles globaux.  Cette méthode de géo-ingénierie solaire est obligatoirement réalisée avec des particules spécifiques. Les particules sont souvent des particules ayant un temps de résidence atmosphérique limité. Cette technologie est effectuée pour compenser les changements climatiques engendrés par l’homme avec une quantité identique tout autour du globe. Les aérosols reflètent la chaleur par conduction et donc les ondes chaudes restent réfléchies dans la partie haute de l’atmosphère au leur de traverser la couche atmosphérique.

Les œuvres de chemtrails

Les chemtrails ou les particules envoyées dans l’atmosphère permet de réduire les impacts du changement climatique. Les risques du géo-ingénierie solaire peuvent cependant être importants. Les pays industrialisés permettent des recherches sur leurs sols mais les recherches et discussions sont encore très controverses.  Finalement la géo-ingénierie chemtrails vise la stabilisation du climat et réduire le rayonnement solaire et aussi lutte contre le changement climatique anthropique. Deux stratégies sont mobilisées pour  réfléchir la lumière du soleil et éliminer le CO2. Les différentes stratégies de géo-ingénierie proposent ensuite des méthodes nouvelles pour l’augmentation des flux de l’énergie de radiation par l’aide des ondes logues de radiation thermiques. Le comble est que la géo-ingénierie est accusé de donner un faux refroidissement de la terre et de l’environnement.

 

 

Plan du site