Afin de maintenir le risque de pollution de l’environnement aquatique, selon la loi du 3 janvier 1993, il est non seulement essentiel de traiter les eaux usées avant leur rejet dans le milieu naturel, mais devient également une obligation. Par conséquent, il ne peut plus être pris à la légère, c’est pourquoi il est fondamental de demander à une entreprise professionnelle de mener correctement le processus d’assainissement. Afin de mieux comprendre cet article, il est nécessaire de discuter d’abord pourquoi il est primordial d’embaucher des experts en traitement des eaux usées.

Pourquoi faire appel à des experts pour le traitement des eaux usées ?

Le traitement des eaux usées est un processus utilisé pour éliminer les polluants des eaux usées ou des égouts et les convertir en eaux propres, qui peuvent être réintégrées dans le cycle de l’eau avec un impact environnemental acceptable ou utilisées à diverses fins.
En raison de leur rôle dans la protection de l’environnement et la santé publique, la collecte et le traitement des eaux usées nécessitent de plus en plus de connaissances professionnelles d’experts dans les domaines de la biologie, de la chimie, des machines, de l’électricité et de l’électronique. Pareillement pour l’installation, la maintenance et la réhabilitation des réseaux de collecte. Professionnalisme et sérieux sont de la plus haute importance, notamment en matière de sécurité, que vous pouvez retrouver dans la société www.semeo.fr.

Quelles sont les obligations des utilisateurs ?

Selon le type d’assainissement, collectif ou non collectif, les usagers ont certaines obligations. Dans le premier cas, selon l’article L1331-1 du code de la santé publique, le raccordement des habitations, des services publics ou des entreprises agréées aux réseaux publics de collecte mis en place pour recevoir les eaux usées domestiques est obligatoire dans les deux ans suivant la mise en service du système de collecte publique. Les réseaux sont implantés sous la voie principale à laquelle les usagers peuvent se brancher directement, ou se raccorder par des voies privées ou des servitudes.

Les travaux nécessaires pour amener les eaux usées jusqu’au branchement à la partie commune sont de la seule responsabilité du propriétaire. Ce dernier doit les maintenir en bon état de fonctionnement.
Dans le cas de l’assainissement non collectif, qui concerne les usagers non desservis par un réseau public de collecte des eaux usées, le propriétaire doit se doter d’une installation autonome pour le traitement de ses eaux usées. Toutefois, avant toute intention de construction ou de réhabilitation de l’installation d’assainissement non collectif, il doit contacter le Service public d’assainissement non collectif (SPANC), afin qu’il puisse vérifier la conformité de son projet. Une fois son projet accordé, le propriétaire assure régulièrement l’entretien et la purge de l’installation d’assainissement non collectif par une société agréée par le préfet, afin d’assurer son bon état de marche.

Pourquoi est-il important de réussir l’assainissement des eaux usées ?

L’assainissement préserve la valeur de la vie en éliminant la pollution des eaux usées avant qu’elles ne soient rejetées dans le milieu naturel. La contribution quotidienne du service d’assainissement est donc considérable dans la protection de la santé des populations. Grâce au traitement des eaux usées, les rivières ne sont pas transformées en égouts. Grâce à un traitement encore plus complet, les eaux de baignade sont protégées contre la présence de virus ou de bactéries susceptibles de propager des maladies. En outre, elles contribuent de manière prépondérante à la préservation de l’environnement et des activités nécessitant l’eau, qu’il s’agisse du tourisme, de la pisciculture, de l’agriculture ou de l’industrie.

Pour rappel, les particuliers qui ne font pas exécuter leurs travaux d’assainissement, par une société agréée, sont passibles de pénalités pécuniaires et de sanctions pénales prévues par les règlements de service de la collectivité et de l’article L.216-6 du Code de l’environnement.