De nos jours, l’environnement rencontre de grosses difficultés. Si l’humanité fait face à une telle situation, cela signifie que les premiers responsables, les hommes, en quelque sorte ont commis des fautes dans leurs actes. Cependant, personne ne peut revenir dans le passé pour effacer ses erreurs, en revanche, on peut les réparer, en tirer des leçons, et construire une meilleure version de l’avenir. Heureusement, des citoyens conscients de la circonstance prennent leur part de responsabilité, et se battent pour la survie de l’humanité.

Qu’est-ce que la géo-ingénierie ?

Les combats pour la conservation des milieux, et pour la survie de l’humanité ont pris le plus d’ampleur depuis le XIXe siècle. En effet, depuis ce siècle, des scientifiques se sont penchés sur le sujet. Des intellectuels se sont préoccupés de l’avenir de la planète, pendant que des inconscients la détruisaient, et des innocents l’exploitaient, pour leur survie. On constate que les hommes ne prennent pas assez soin de cet environnement dont ils ont besoin.

Par chance, certaines gens connaissent les vertus de cette planète, et les bienfaits qu’elle confère à l’existence. Ces gentilles personnes ont décidé d’agir face aux dangers encourus par l’humanité, elles ont commencé à entreprendre des projets pour les écosystèmes. Si vous désirez vous joindre à eux, n’hésitez pas à vous y renseigner sur des sites dédiés, comme www.sosnature.org.

Les luttes pour l’environnement se présentent sous diverses formes, et la géo-ingénierie en fait partie. On qualifie de « géo-ingénierie » l’ensemble des méthodes et des techniques qu’on pratique, afin d’enrayer l’entropie environnementale. Le changement climatique constitue un gigantesque problème pour les écosystèmes, pour cette raison, la géo-ingénierie se consacre surtout à la modification du climat dans le but de le stabiliser. De ces faits, les forêts occupent souvent la plupart des sujets de discussion.

Les avantages de la géo-ingénierie

La géo-ingénierie s’applique à l’échelle mondiale. Cette branche de l’ingénierie procure de nombreux avantages.

Un meilleur climat : La géo-ingénierie vise à améliorer le climat, le plus grand trouble des écosystèmes actuels, avec la déforestation et la disparition des espèces endémiques. Cela dit, ces trois problèmes sont étroitement liés. La dégradation des forêts s’ensuit du réchauffement climatique, et de l’extinction des espèces endémiques.

Un projet universel : Les activités de la géo-ingénierie s’effectuent n’importe où à travers le monde. Grâce à cela, tous les pays du globe peuvent en bénéficier, et la géo-ingénierie cherche une solution pour tous les problèmes de l’environnement. On en déduit que la géo-ingénierie représente un espoir pour le monde entier.

Un atout pour la survie : L’essence de l’existence dépend des milieux. Tout dans la nature s’enchaîne, cela se vérifie par la chaîne alimentaire. Les hommes mangent des animaux qui consomment des végétaux, et maintenant, la continuité des plantes exige l’intervention des hommes : les premiers responsables. Le devoir concernant la conservation de milieux incombe aux hommes.

Les inconvénients de la géo-ingénierie

Tout dans la vie possède de bons côtés, ainsi que des mauvais. La géo-ingénierie prend suffisamment de risques dans ses projets, à part celui concernant les forêts. Elle touche les écosystèmes mondiaux, donc, sa mise en œuvre entraîne des conséquences majeures sur toute la planète. En revanche, si des effets indésirables et imprévisibles surviennent, ils vont également causer un véritable embarras.

Entre temps, la réalisation d’un projet universel nécessite un gros investissement. Tout d’abord, le financement de la recherche s’avère déjà considérable, sans compter le coût des matériels à utiliser pour la conservation des milieux. Par conséquent, la géo-ingénierie affronte certains problèmes d’ordre financier dans la poursuite de son entreprise.

En outre, si les projets de la géo-ingénierie tombent dans de mauvaises mains, ils risquent d’amener la catastrophe. En fait, durant la guerre froide, les deux grandes puissances ont envisagé une stratégie de guerre qui consiste à manipuler le climat du camp adverse, en provoquant des pluies, et même des tornades. Les deux grands n’ont mis en pratique cette arme de guerre que pendant la Seconde Guerre mondiale. Par chance, l’opinion publique a exhorté l’organisation des Nations-Unies (O.N.U.) à y mettre fin en 1977. 

La géo-ingénierie et l’environnement

On trouve toujours la solution à partir du problème, si l’on peut détruire, on peut reconstruire. Si la dégradation des forêts cause tous ces problèmes, seules la reforestation et l’afforestation demeurent les meilleures solutions, rentables, garanties et sans risque.

Néanmoins, parmi les projets de la géo-ingénierie, cette démarche pour la conservation des écosystèmes demande beaucoup de temps jusqu’à l’obtention des résultats. Face à cela, la reforestation massive de la Chine sous le pouvoir du président Xi Jinping mérite bien l’attention de ses homologues. Elle est complètement devenue un paradis vert, en seulement quelques années.

La géo-écologie planifie d’autres projets comme contrôler le rayonnement solaire avec des miroirs spatiaux qui dévient une partie du rayonnement, ou transformer le dioxyde carbone (CO2) en granulés… Bien sûr, ils veillent pour le bien des milieux, mais avec des risques dangereux. En tout cas, « Mieux vaut prévenir que guérir ».